Vous êtes ici

Tous les projets à Bruxelles et Wallonie

Deze woningen op de kaart

Nivelles WAL1400/01

Nivelles
WAL1400/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / En chantier / Nouvelle construction /

Le projet est une maison contemporaine très basse énergie située sur un terrain avec certaines contraintes et un programme particulier.

Tourinnes WAL1457/02

Tourinnes-Saint-Lambert
WAL1457/02
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Construction paille / Terminé / Nouvelle construction /

Maison basse énergie isolée en paille, partiellement autoconstruite

Virginal WAL1460/01

Virginal
WAL1460/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / En gros oeuvre / Nouvelle construction /

Maison à l'état de gros-oeuvre fermé couvert, en structure préfabriquée en bois, isolation en ballots de paille et enduits de terre crue coulés sur la paille. Réalisation exemplaire montée en 4 jours, standard passif.

Un habitat groupé bois-paille à Baisy-Thy

Baisy-thy
WAL1470/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Construction paille / Cohousing/Habitat groupé / Terminé / Nouvelle construction /

Habitat groupé avec une maison en paille (isolation), en structure bois, mur en argile, lagunage, toilettes sèches. Maison presque passive. Pas de chauffage central mais via un seul poêle en bois.

Nouvelle façade arrière

Auto-construction et transformation d’une grange en maison quasi-passive, à Glabais

Glabais
WAL1473/01
    Bâtiment passif non certifié / Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Terminé / Rénovation / K-peil: 17 / E-peil: 77

Auto-construction + transformation d’une grange en maison quasi-passive, construite avec des matériaux naturels, durables, locaux, réutilisés et/ou recyclés (briques de terre crue, argile, panneaux de paille, liège, bois FSC, poutres de réemploi, ouate de cellulose, chanvre, etc). Un mélange subtil de patience, clairvoyance, bon-sens, labeur et amour pour un résultat unique à découvrir.

Une attention importante est apportée à tous les aspects impactant l’environnement : aspect énergétique bien entendu, mais aussi utilisation de l'eau de pluie pour tous les usages (jardin, buanderie, WC, douches et cuisine), de l’incidence au niveau du paysage, de la mobilité, de l’adaptabilité et l’accessibilité pour des PMR (Personnes à Mobilité Réduite), et de la modularité (évolution possible en 2 logements séparés).

Un autre point d’attention est le respect du caractère « grange » du bâtiment et la préservation de sa magnifique charpente en chêne. De l’espace public, les transformations sont peu visibles, hormis les fenêtres de toit. L’intention est que le visiteur ressente qu’il entre dans une ancienne grange lorsqu’il franchit la porte cochère, et qu’il y découvre une maison à l’intérieur.

Projet de jardin en permaculture.

Ways WAL1474/01

Ways
WAL1474/01
    Bâtiment basse énergie (niveau K inférieur à 30) / Presque terminé / Nouvelle construction / K-peil: 27 /

Construction ossature bois

Tubize WAL1480/01

Tubize
WAL1480/01
    Bâtiment basse énergie (niveau K inférieur à 30) / Construction paille / Terminé / Nouvelle construction / K-peil: 25 / E-peil: 128

Maison contemporaine 3 façades s’intégrant parfaitement dans le bâti existant. Construite en matériaux les moins coûteux en bilan carbone.

Système constructif préfabriqué terre- paille. Maison basse énergie avec comme seul chauffage un poêle à bois.

Maison sociale rénovée et isolée de manière écologique, à Marbais

Marbais
WAL1495/01
    eco-bioconstruction / Presque terminé / Rénovation /

 

Drogenbos VL1620/01

Drogenbos
VL1620/01
    Bâtiment passif non certifié / Terminé / Nouvelle construction /

Cette maison a été construite en structure composé de bois massif (CLT). La structure entièrement prédécoupée numériquement en usine a été assemblée, châssis compris en 6 jours ouvrables. Le chantier de la totalité de la maison, totalement équipée s'est déroulée en un peu plus de 2 mois. Le chantier a l'état de dalle de sol le 26 octobre 2017 était habitable dès le 6 janvier 2018. 

Les panneaux en CLT ont été délibéremment maintenus apparents tant pour les sols que pour les murs de manière à réduire les finitions nécessaires. 

Le plan de la maison a été conçu pour simplifier au maximum le processus de construction. La flexibilité et l'adaptation dans le temps ont également été au centre de la cocneption: si la maison ne comporte actuellement qu'une chambre, le plan est conçu pour accueillir jusqu'à 4 chambres.

Beersel BF1650/01

Beersel
BF1650/01
  • Bâtiment basse énergie
  • Bâtiment construit en grande partie en matériaux durables
  • Bâtiment basse énergie (niveau K inférieur à 30) / Terminé / Rénovation /

Projet d'architecture bioclimatique: rénovation basse énergie d'une habitation avec des ballots de paille + bardage bois. Cloisons intérieures en terre-paille, finitions chaux et terre. Les ballots ne sont plus visible mais un book avec les photos des différentes étapes sera présent + explications orales.

Wezembeek-Oppem BF1970/01

Wezembeek-Oppem
BF1970/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / Presque terminé / Rénovation /

Rénovation énergétique, écologique et acoustique d'une villa à Wezembeek.

Thomas et Valentine ont fait l'acquisition de cette maison en février 2017...elle nécessitait une rénovation intérieure et remise à niveau des installations techniques. 

Les nouveaux propriétaires voulaient également réduire la facture énergétique du bâtiment qui était très coûteuse (bâtiment volumineux et non isolé). Nous avons proposé différentes techniques d'isolation, la plus appropriée possible pour chaque paroi.

Un effort a également été réalisé sur l'acoustique du bâtiment: en effet, il est situé à proximité de l'aéroport de Zaventem, ce qui aurait pu impacter le confort de toute la famille (nuit). le choix des nouveaux châssis (vitrage performant), l'isolation des parois et une attention particulière concernant l'étanchéité à l'air permettront de réduire les nuisances sonores.

Il va de soi que le bureau d'architecture UP! architects a également apporté une réflexion concernant les différents espaces de vie de la maison afin qu'ils soient agréable à vivre et qu'ils répondent au style de vie de la famille. L'organisation de la maison a été adapté afin d'apporter plus de fluidité, de cohérence, de lumière et de plaisir de vivre pour toute le monde.

Des matériaux écologiques et durables ont été placés tant que possible (limites budgétaires): isolation en fibre de bois, plaque de fermacell, structure de cloison en bois, liège, chaux, châssis bois, etc.

Rénovation écologique d'une maison de maître à Liège

Liège
WAL4000/01
    eco-bioconstruction / En chantier / Rénovation /

Camille (éco-conseillère) et Nicolas (Entrepreneur en éco-construction "La patte du Mammouth") vous accueillent dans leur maison de maître en cours de rénovation. Nous avons opté de vivre dans un habitat sain ( isolation complète par l'intérieure en blocs de chaux chanvre, enduits d'argile, plancher bois massif, ...). Notre projet d'éco-rénovation est guidé par une expérience de +-10 ans d'entreprenariat dans le parachèvement écologique.

Bâtiment modeste éco-rénové à Angleur

Angleur
WAL4031/01
    eco-bioconstruction / Presque terminé / Rénovation /

Bâtiment modeste éco-rénové à Angleur

Julien, ingénieur et musicien, et Pauline, architecte d'intérieur fondatrice de l'atelier "Habiter au naturel", vous ouvrent les portes de leur maison en cours d'éco-rénovation: isolation thermique extérieure en fibre bois + enduit chaux, isolation thermique toiture en cellulose, terrasse en bois de réemploi, plafonnage argile, lambris bois réemploi, peintures murales naturelles faites maison de la cave au grenier, mobilier et cuisine 95% 2e main, chauffage au poele à bois.

Moxhe WAL4280/01

Moxhe
WAL4280/01
    Bâtiment passif certifié / eco-bioconstruction / Construction paille / Bâtiment zéro énergie ou à énergie positive / Terminé / Nouvelle construction /

Maison passive zero énergie préfabriquée bois paille (2009), une première en Belgique.

La maison est construite en modules de bois contreventés remplis de paille et s’élève sur quatre niveaux, plus un étage en mezzanine sous combles. Largement vitrée au sud par un mur rideau très économe (verre/bois) imaginé par l’architecte et construit sur place, elle reçoit des apports solaires qui limitent le besoin net en énergie. Les deux niveaux inférieurs sont semi-enterrés et désolidarisés du talus, preservant un espace vide et ventilé entre la paroi extérieure et un mur de gabions contre terre. La surchauffe est donc en partie évitée grace à un concept de ventilation naturelle tirant parti des zones fraiches et ventilées maintenues entre la maison et le terrain. La maison sera équipée de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, cette production d’énergie renouvelable annulera les besoins en chauffage et elle deviendra «  zéro énergie ».

Maison passive certifiée à Hannut

Hannut
WAL4280/02
    Bâtiment passif certifié / Bâtiment zéro énergie ou à énergie positive / Terminé / Nouvelle construction / K-peil: 12 / E-peil: 9

Une maison passive familiale avec quelques années de retour d'expérience

Un habitat écologique, économique, passif, durable, local et sur pilotis, à voir à Cras-Avernas

Cras-Avernas
WAL4280/03
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Construction paille / Terminé / Nouvelle construction /

L'habitat du futur: écologique, économique, passif, durable, local, sur pilotis

Une maison en containers à Hannut

Hannut
WAL4280/04
    Bâtiment passif certifié / En gros oeuvre / Nouvelle construction /

Otrange WAL4360/01

Otrange
WAL4360/01
    eco-bioconstruction / Terminé / Nouvelle construction / K-peil: 35 / E-peil: 59

Ossature bois . Pompe à chaleur sol. Récupération eau de pluie. Matériaux eco

Rénovation très basse énergie d'une maison des années 40 à Montegnée

Montegn�e
WAL4420/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / eco-bioconstruction / Presque terminé / Rénovation / K-peil: 25 /

Rénovation d'une maison datant de la fin des années 40 de manière à la rendre performante énergétiquement (triple vitrage, isolation de 98% murs et du toit intérieur/extérieur pour atteindre K25, chaudière au gaz à condensation, poêle pellet, panneaux photovoltaïques, etc.) + création d'une extension (2ème étage) en ossature bois avec toiture courbe. Utilisation de matériaux naturels quand ce fut possible (isolation du mur de façade par l'intérieur avec du liège, cellulose dans le toit, etc.). Encore à faire: installation de la toiture végétale.

Clermont-sous-Huy WAL4480/01

Clermont-sous-Huy
WAL4480/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Presque terminé / Rénovation /

Rénovation lourde, avec béton de chanvre projeté sur tous les murs intérieurs, ainsi que dans la toiture.

Cloisons en structures bois, isolées en fibre de bois, et finies en plaques de fermacel.

Planchers en structures bois, fibre de bois, osb et plafonds fermacel

Chauffage par poele a pellet hydro avec ballon tampon, chauffage sol au rez et radiateurs aux étages.

Le Mökki des Fontaines à Engis

Engis
WAL4480/02
    Bâtiment basse énergie (niveau K inférieur à 30) / eco-bioconstruction / En gros oeuvre / Nouvelle construction /

Auto-construction d'un bâtiment autonome en matériaux naturels au coeur de la nature.

Tout est dans le titre :-)

Le défi est triple pour moi :

Etre capable d'auto-construire un bâtiment sans expérience dans le domaine
Réduire mon impact sur l'environnement en choisissant des techniques et matériaux alliant confort et respect de la nature
Développer par la suite des activités pour transmettre et partager mon expérience (permaculture, autonomie, coaching, shinrin-yoku)

Ouvrir les portes de mon chantier est la première étape de ce partage : Montrer que cela est possible.

Un bâtiment paille qui s'inscrit dans une démarche architecturale qualitative, à Huy

Huy
WAL4500/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Construction paille / Terminé / Extension /

Projet d’architecture intégré mitoyen d’un site classé, haute performance énergétique. Démarche architecturale et qualité des espaces en ville.

Maison passive à Amay

Amay
WAL4540/01
    Bâtiment passif certifié / Terminé / Nouvelle construction / K-peil: 16 / E-peil: 17

Mon but principal est de démystifier la maison passive. Je partage notre expérience de construction de la maison, ainsi que notre expérience de 5 ans dans cette maison

Ancienne grange aménagée en espace polyvalent, à Richelle

Richelle
WAL4600/01
    Construction paille / Terminé / Rénovation /

Raeren WAL4760

Raeren
WAL4760
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / Presque terminé / Rénovation /

Maison construite dans les années 80 qui a été rénové d'un énergivore à une maison plus énergie depuis l'année 2003.

Nouvelle construction passive dans un cadre inspirant, à Aywaille

Aywaille
WAL4920/01
    Bâtiment passif non certifié / eco-bioconstruction / Presque terminé / Nouvelle construction /

Maison passive de plain-pied en ossature bois, à Stavelot

Stavelot
WAL4970/02
    Bâtiment passif certifié / Presque terminé / Nouvelle construction /

Ossature bois  passive ,de plain-pied.
Maison à consomation réduite au maximum ( 12 kw/h/M²/An )
Etanchéîté à l'air  0.26 Vol/H .

Récupérateur de chaleur douche:powerpipe, puit canadien,  etc...

Stavelot WAL4970/01

Stavelot
WAL497001
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Construction paille / Terminé / Nouvelle construction / K-peil: 21 / E-peil: 23

Chaleureuse, lumineuse, aérée, naturelle... elle me botte cette habitation!

Le point de départ du projet est une habitation qui maîtrise et minimise l’impact environnemental au sens large de la maison (énergie, intégration paysagère, mobilité…). C'est ainsi que le premier parti pris réside dans la construction d'un bâtiment très basse énergie en limitant les surcoûts qui pourraient être liés à ce type de construction.

Cette volonté induit un double souci pour le maître de l’ouvrage: allier des matériaux à énergie grise très faible (local, très peu transformé, entretien peu énergivore, recyclage non polluant…) à des techniques de construction simples accessibles aussi bien à l’auto-constructeur qu’à tout artisan local.

C’est tout naturellement que sont évités les matériaux de construction à production ou transport énergivore. Le béton est strictement réservé aux fondations.

La structure du bâtiment est en bois et l’isolation (murs et toit) réalisée avec des gros ballots de paille (70 cm d'épaisseur).

Les bottes de paille sont recouvertes d'une barbotine à base d'argile qui renforce la résistance au feu et la protection contre les insectes et rongeurs.

La terre crue est utilisée pour remplir en partie l'ossature afin d'augmenter l'inertie du bâtiment. Elle participe également à la régulation hygroscopique de l'air intérieur.

Les matériaux extérieurs sont le bois local, la pierre locale et l’ardoise naturelle.

La pierre naturelle et le bois massif seront également largement utilisés comme parachèvement intérieur. Ces matériaux naturels feront le lien entre le parachèvement intérieur, le parachèvement extérieur et l'environnement privilégié où se situe la maison. L'ensemble de ces matériaux naturels, outre leur qualité technique et leurs références locales, participe au caractère architectural de l'ensemble des pièces de la maison.

Ces matériaux, de par leur origine locale et leur faible besoin de transformation, sont aussi largement ceux utilisés dans l’architecture vernaculaire de l’Ardenne Bleue.

Ainsi, dans le même ordre, la volumétrie de la maison rappelle celle des fermes régionales : 2 grandes pentes ardoisées sur des murs en schiste et des pignons en colombage.

L'épaisseur des murs rappelle également les gros murs de pierre de l'habitat vernaculaire. De plus, ils procurent un sentiment de protection contre le froid. En outre, l'épaisseur de l'ébrasement crée des niches devant chaque baie, sortes d’alcôves lumineuses qui entourent l'espace principale de la pièce, petits lieux supplémentaires et privilégiés entre l'extérieur et l'intérieur.

Le plan a été composé pour permettre une évolution dans son usage lié à la famille, au nombre d’enfants, à d’éventuelles exigences professionnelles, à la volonté d’accueillir un parent âgé, etc. Les aménagements intérieurs sont tel qu'ils permettent 5 combinaisons différentes: maison unifamiliale, maison unifamiliale avec espace privatif pour les parents au rez-de-chaussée, maison unifamiliale avec partie professionnelle, maison unifamiliale avec studio ou encore immeuble avec 2 appartements (un par niveau).

Une réflexion au niveau des entrées, sorties et cheminement au travers du bâtiment s'exprime par la progression d'un petit hall d'entrée au nord, bas de plafond, vers un large séjour au sud, vitré sur le paysage au sud.

Le projet rencontre une qualité architecturale qui lui est propre et qui découle des exigences premières, énergétiques et environnementales.

Le Maître de l’Ouvrage, particulièrement engagé dans ce projet et attentif à ses implications tant locales que paysagères et environnementales, a mené le chantier partiellement en auto-construction

Une maison éco- et auto- construite à Trois-Ponts

Trois-Ponts
WAL4980/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Construction paille / En gros oeuvre / Nouvelle construction / K-peil: 23 /

Visitez une maison éco- et auto- construite par ses futurs habitants, avec des matériaux tels que la paille, le bois, la pierre, la terre, la chaux. L’exigence première des habitants réside dans le souci de maîtriser et minimiser l’impact environnemental de la maison. C’est ainsi que le premier parti pris du projet réside dans la construction d’un bâtiment de type « très basse énergie ». Ainsi sont évités les matériaux de construction à production ou transport énergivore (énergie grise importante). Le béton est strictement réservé aux fondations. La structure du bâtiment est en bois et l’isolation réalisée avec des ballots de paille (murs et toit). Les enduits de protection de la paille et le remplissage partiel de l'ossature sont réalisés avec la terre du chantier, seule la finition intérieure nécessitera une argile extérieure au chantier. Les matériaux extérieurs seront l’enduit à la chaux, la pierre locale et l’ardoise naturelle. Ces matériaux, de par leur origine locale et leur faible besoin de transformation, sont aussi ceux utilisés dans l’architecture du village. Dans le souci de s’intégrer au terrain, le bâtiment s’encastre légèrement dans la pente naturelle du sol à l’avant sur le coin nord-est, ce qui permet par ailleurs d’instaurer une petite dynamique verticale dans les volumes intérieurs ; l’étage est également engagé dans la toiture pour limiter la hauteur. La petite serre dans l’angle sud-ouest assurera un petit apport solaire supplémentaire sur le principe des serres bioclimatiques. La façade avant, côté rue, présente des baies assez régulières sur un schéma classique, la façade arrière, côté jardin, est quant à elle plus largement ouverte pour profiter du soleil d’ouest et de le vue.  La maison est volontairement implantée en retrait de la rue pour respecter l’alignement avec les habitations voisines.Pour les travaux qu'il n'a pas réalisés lui-même, le propriétaire a systématiquement fait appel à des entrepreneurs locaux. 

Le chantier est en cours: le gros-oeuvre est achevé et les parachèvements intérieurs débutent.

Maison passive trois façades à Belgrade

Namur
WAL5001/01
    Bâtiment passif non certifié / Terminé / Nouvelle construction /

Maison 3 façades de ville, pas de mur nord et exposition sud manquante. Située en sortie de la ville de Namur. Etroite et haute, elle s'intègre à un environnement constitué de maisons de différentes époques. Afin de répondre aux défis techniques d'une part et aux choix écologiques d'autre part, la maison combine une structure en béton au rez-de-chaussée et une structure bois aux étages.

Vue aérienne des maisons

Saint-Servais WAL5002/01

Saint-Servais
WAL5002/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / Bâtiment zéro énergie ou à énergie positive / Terminé / Nouvelle construction / K-peil: 18 / E-peil: 3

Découverte de la construction de 8 maisons très basse énergie dont certaines sont également zéro énergie. Vous pourrez visiter l'une d'entre elles, découvrir les différentes étapes du processus de construction (de la conception à la réalisation) et apprendre les clés essentielles à la réalisation d'une maison zéro énergie.

Temploux WAL5020/01

Temploux
WAL5020/01
    Bâtiment basse énergie (niveau K inférieur à 30) / eco-bioconstruction / Terminé / Extension / K-peil: 0 /

Le bâtiment à la caractéristique d'être composé d'espace chaleureux ayant un confort thermique perceptible grâce aux matériaux employés autant dans les finitions que dans la structure et l'isolation. En effet, l'usage de matériaux écologiques (structure en ossature bois, isolation en cellulose, etc.) et la mise en place de techniques spéciales augmente se confort. Une ventilation mécanique à été mise en place et une chaudière à condensation gaz. 

Temploux WAL5020/02

Temploux
WAL5020/02
    Bâtiment basse énergie (niveau K inférieur à 30) / eco-bioconstruction / Presque terminé / Rénovation /

Le bâtiment à la caractéristique d'être adapté pour une personne à mobilité réduite et qui est composé d'espace chaleureux et ouverts. L'usage de matériaux écologiques (structure en ossature bois, isolation en cellulose, bloc de chanvre, etc.) et la mise en place de techniques spéciales augmente le confort. Une ventilation mécanique a été mise en place.

Ernage WAL5030/01

Ernage
WAL5030/01
    eco-bioconstruction / Cohousing/Habitat groupé / Presque terminé / Rénovation /

Rénovation Naturelle

Ancienne fermette du 19eme siècle, au cœur du village d'Ernage, le projet de rénovation est divisé en deux phases. La première phase , actuellement en cours, comprend l'aménagement d'un appartement et d’un bureau ainsi que les installations techniques.  La deuxième phase consistera à la création d'une second unité de logement à l'étage.

Les travaux à visiter sont : le studio achevé, le bureau en cours (gros-oeuvre fermé) ainsi que les techniques: chauffage (poêle bouilleur/ hydro), récupération de l'eau de pluie et domotique simple.  Ces travaux de rénovation ont été réalisés en matériaux naturels et/ou de récupérations, partiellement en auto-construction.

Une maison quatre-façades en paille, en gros oeuvre à Sart-saint-laurent

Sart-Saint-Laurent
WAL5070/01
    Construction paille / Bâtiment zéro énergie ou à énergie positive / En gros oeuvre / Nouvelle construction /

Floreffe WAL5150/01

Floreffe
WAL5150/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Construction paille / Cohousing/Habitat groupé / Terminé / Nouvelle construction /

Maison très basse énergie construite en 2010 avec la technique du GREB (double ossature isolée avec des ballots de paille). Récupération totale de l'eau de pluie. Utilisation de matériaux naturels.

Saint-Germain - WAL5310/01

Saint-Germain
WAL5310/01
    Bâtiment passif certifié / Terminé / Nouvelle construction / K-peil: 14 / E-peil: 25

Maison Passive construite en 2014.  Suite à l'ajout de panneau solaire en 2017, c'est maintenant une maison à énergie positive.

Crépi sur blocs Ytong - pas d'isolation supplémentaire - K22

Gesves WAL5340/01

Gesves
WAL5340/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Bâtiment zéro énergie ou à énergie positive / Terminé / Nouvelle construction /

Maison en blocs Ytong (K22) + isolation sol et toiture + pas de chauffage central + panneaux solaires pour autosuffisance électrique  + triple vitrage + étanchéité à l'air exceptionnelle (0,39) + ventilation double flux + épuration individuelle par lagunage + boiler thermodynamique (pompe à chaleur) + citerne eau de pluie pour WC's et lessiveuse + monte-plat + robot pour la pelouse

Gesves WAL5340/02

Gesves
WAL5340/02
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Cohousing/Habitat groupé / Presque terminé / Nouvelle construction /

Projet de deux habitations écologiques sur un terrain exigeant

Maison basse énergie en ossature bois, à Gesves

Gesves
WAL5340/03
    Bâtiment basse énergie (niveau K inférieur à 30) / eco-bioconstruction / Terminé / Nouvelle construction /

Une maison unifamiliale contemporaine en ossature bois, à Hamois

Hamois
WAL5360/01
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / Terminé / Nouvelle construction / K-peil: 30 /

Exemple, selon nous, d'architecture « modèle », sans esbrouffe, d'une maison unifamiliale 4 façades, parmi les autres autant que possible,  càd ossature bois contemporaine et énergétiquement bien conçue (PAC, chauffage sol et géothermie profonde),  K30 mais positive via 16 panneaux PV, en réponse à une demande d'un couple de famille recomposée : pour accueillir en intérieur ou extérieur pour les fêtes … neuf enfants  et  Cie, autant de petits enfants et autres à venir... Demande également de reconversion sans frais, le moment venu, en maison kangourou pour un couple  vieillissant accompagné d'un/e aidant(e) éventuelle, sans déracinement prématuré.

Maison passive à Havelange

Havelange
WAL5370/01
    Bâtiment passif certifié / Terminé / Nouvelle construction /

Pour obtenir des infos et conseils concernant la construction et la vie de tous les jours dans une maison passive

Barvaux-Condroz WAL5370/02

Barvaux-Condroz
WAL5370/02
    Bâtiment passif certifié / Terminé / Nouvelle construction /

Nous souhaitons faire découvrir une habitation passive de style « traditionelle » et à budget raisonnable.  Notre but est de montrer que l'on peut y vivre sans devoir changer ses habitudes et que les économies d’énergies sont bien réelles.  Ayant réalisé une grande partie des travaux nous même, nous sommes à même de répondre à des questions plus pratiques et techniques. 

Ensemble de constructions écologiques et bioclimatiques à Havelange

Havelange
WAL5370/03
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / eco-bioconstruction / Cohousing/Habitat groupé / Presque terminé / Nouvelle construction /

L’habitat solidaire se situe à l’orée du hameau de Montegnet, dans le Condroz belge. Il regroupe autour d’un verger et d’un jardin potager des maisons pour sept familles, ainsi que des locaux professionnels et des espaces dédiés à la culture. Les habitants ont construit et continuent à mettre en œuvre des relations de solidarité et d’entraide, non édictées par des règles ou une charte, mais vécues dans les gestes au quotidien et à la mesure des forces de chacun, qu’il s’agisse de temps disponible, d’argent, de connaissances ou de savoir-faire…  Le processus qui constitue l’ensemble est foncièrement incrémental : le projet collectif comme les formes architecturales et paysagères dans lequel il s’incarne évoluent et se transforment avec l’arrivée de chacun des nouveaux habitants et les désirs et opportunités qui se présentent. La propriété privée est conservée et l’autorité du collectif ne s’exerce pas sur les individus. Par contre, elle est volontairement réduite au profit du terrain partagé - potager, verger, poulailler, faune et flore spontanées – jardiné en commun.

L’implantation des bâtiments se fait au plus près de la topographie. Ceux-ci ont en partage une attention fine à l’écologie de la construction et la matérialité de leurs façades : des murs en pierre du pays et des revêtements en bardeaux en robinier, qui, avec le temps, prendront la même teinte que les constructions environnantes. Les intérieurs quant à eux résultent des décisions prises par chacun des foyers.

Sur le plateau en face de la ferme s’installent deux habitations en surplomb d’un mur de soutènement : l’une à la toiture à deux pans (pas encore construite à ce jour) rappelle les constructions du village ; l’autre, basse et allongée, est disposée perpendiculairement à la première, de manière à dessiner une cour commune à ces deux foyers. Construite en ossature bois, elle est largement ouverte vers le sud, mais se projette, par une grande fenêtre habitée, dans le feuillage des arbres au nord. Un enduit en terre de grande épaisseur assure son inertie et la régulation hygrométrique. Deux autres habitations, récemment dessinées, s’implantent en retrait de la route, en bas du verger.

En tête du terrain, derrière le bosquet des arbres qui marque l’entrée du hameau, s’implante un ensemble constitué de deux ailes en bardeaux de bois, implantés au plus près de la topographie, et reliés par une galerie largement ouverte sur le sud et les arbres. Une première maison marque l’entrée. De taille volontairement réduite, elle s’étend sur 25 mètres carrés au sol et sur deux niveaux. En face se trouvent au rez-de-chaussée un atelier de sculpture et à l’étage la maison de l’artiste. Tout contre est projetée une résidence d’artiste sur trois niveaux, accessibles depuis des terrasses extérieures protégées. Elle a vocation à accueillir, sur des temps plus ou moins longs, des artistes, chercheurs ou stagiaires. 

En fond de cour s’installe la galerie vitrée destinée aux concerts, conférences et autres activités culturelles et sociales. De part et d’autre de celle-ci se trouvent les locaux professionnels de l’atelier d’architecture iO au nord, et l’habitation privée des architectes au sud. Trois larges murs en briques de terre crue de grande inertie, creusés de rangements et parcourus d’escaliers, structurent les espaces intérieurs. Se dessinent entre les volumes et en leur sein des lieux multiples et des cheminements pluriels. Cette construction a été l’occasion d’expérimenter des matériaux locaux – les briques de terre crue de Wanlin notamment - et de soutenir le développement de ces filières. Les arbres coupés pendant la construction ont été intégralement réutilisés sous forme de meubles ou de planchers. Les sanitaires ont été récupérés sur différents chantiers de déconstruction. L’orientation bioclimatique de la construction, la forte isolation en panneaux de fibres de bois et cellulose, ainsi que le déphasage de plusieurs mois des murs en terre crue, assurent un confort thermique et hydrique de grande qualité en toute saison. De nombreux chantiers pédagogiques et participatifs ouverts à tous et réalisés avec les artisans pendant les étés 2018, 2019 et 2020 ont été l’occasion de mieux faire connaître ces techniques constructives, de réfléchir ensemble sur le sens de bâtir, et de soulever les questions sociales, politiques et philosophiques qui y sont liées.

Evrehailles WAL5530/02

Evrehailles
WAL5530/02
    Bâtiment très basse énergie (niveau K inférieur à 25) / Terminé / Nouvelle construction / K-peil: 23 / E-peil: 4496

Maison occupée depuis 11 années; explications sur le fonctionnement de celle-ci et des consommations observées.Maison à ossature bois, isolation en cellulose, chauffage poële à pellets,eau chaude boiler solaire, VMC double flux, puits canadien,photovoltaïque,citerne eau de pluie, protections solaires extérieures...

Durnal - WAL5530/03

Durnal
WAL5530/03
    Bâtiment passif certifié / Bâtiment zéro énergie ou à énergie positive / Cohousing/Habitat groupé / Terminé / Nouvelle construction /

Maison mitoyenne occupée par un ménage de 2 personnes et située dans un nouvel habitat groupé. Cet habitat groupé situé près du centre du village se caractérise par une voirie privée perpendiculaire à la rue, ce qui permet aux enfants d'y circuler sans danger. Disposées le long de cette voirie, les maisons sont toutes orientées plein sud et vers le paysage de la vallée du Bocq; elles sont aussi protégées au nord par une haie vive. Les maisons sont quasi toutes mitoyennes en vue de densifier l'espace bâti et d'économiser plus facilement l'énergie; ce nécessite certaines plantations entre les maisons en vue de préserver l'intimité de chacun. La maison est occupée depuis le 10 mars 2012 et elle a été certifiée "Zéro énergie" grâce notamment à la présence de panneaux photovoltaïques en toiture (2O m2 et 3 kW crête) fournissant un peu moins de 3 000 kWh par an et les 3/4 de la consommation électrique totale du ménage. La consommation pour l'eau chaude sanitaire et le chauffage représente environ 750 kWh par an; l'énergie d'appoint nécessaire pendant les journées grises est distribuée par un serpentin noyé dans le plafonnage en argile des murs extérieurs au rez-de-chaussée. Comme la plupart des autres maisons de l'habitat groupé, celle-ci a été réalisée selon les principes de l'écobioconstruction. L'alimentation en eau est assurée exclusivement par les citernes d'eau de pluie (2 x 7 500l)et la potabilisation est obtenue par une filtre céramique. Maison en partie en autoconstruction

Auto-construction bois/terre/paille à Evrehailles

Evrehailles
WAL5530/04
  • méthode GREB
  • double ossature bois
  • isolation paille
  • Bâtiment basse énergie (niveau K inférieur à 30) / eco-bioconstruction / Construction paille / En chantier / Nouvelle construction / K-peil: 25 / E-peil: 106

Venez découvrir le chantier de notre maison écologique en autoconstruction (méthode GREB, double ossature bois, isolation avec des bottes de paille). La maison a été dessinée selon le bioclimatisme

Hulsonniaux - WAL5560/01

Hulsonniaux
WAL5560/01
    Bâtiment basse énergie (niveau K inférieur à 30) / eco-bioconstruction / Presque terminé / Nouvelle construction /

Maison en structure bois, toute en courbes. Un mur courbe en bauge au centre. Enduits avec la terre du terrain sur les murs, une cuisinière à bois chauffe tout le bâtiment. Matériaux naturels (pas de panneaux, pas de colles), autonomie en eau (eau de pluie pour tous les usages) et en électricité (batteries). Toilettes sèches. Panneaux photovoltaïques. Lagunage. Récupérateur chaleur eau de douche.

Petite maison auto-construite en paille et à moindre coût, à Hour

Hour
WAL5563/01
    eco-bioconstruction / Construction paille / Terminé / Nouvelle construction /

Vonêche WAL5570/01

Von�che
WAL5570/01
    Bâtiment passif non certifié / eco-bioconstruction / Terminé / Nouvelle construction /

Vous découvrirez une maison passive à ossature bois composée dans la mesure du possible de matériaux écologiques.
Le propriétaire a participé à toutes les étapes de sa construction.